CHARLES II LE MAUVAIS

CHARLES II LE MAUVAIS
CHARLES II LE MAUVAIS

CHARLES II LE MAUVAIS (1332-1387) roi de Navarre (1349-1387)

Comte d’Évreux et roi de Navarre. Fils de Philippe d’Évreux, neveu de Philippe le Bel et de Jeanne, fille de Louis X, roi de France, Charles succéda, en 1343, à son père dans le comté d’Évreux et, en 1349, à sa mère qui avait reçu la couronne de Navarre apportée dans la maison de France par la reine Jeanne, femme de Philippe le Bel. Sa mère avait été incontestablement lésée par un échange qu’on lui imposa entre la Champagne, autre héritage lié à la Navarre, et de médiocres compensations en Angoumois et en Normandie. Charles ne cessa d’estimer qu’il avait été, de surcroît, frustré de la couronne de France en 1328 et complota contre les Valois avec l’aide de barons toujours prêts à secouer le joug de la monarchie. Pour obtenir des concessions immédiatement jugées insuffisantes, il joua de la rivalité entre le roi de France et le roi d’Angleterre, et tenta même d’exploiter le désir d’indépendance du dauphin Charles contre le roi Jean le Bon, qui le fit arrêter et exécuta certains de ses amis (1356). Charles le Mauvais fut libéré l’année suivante. Il lia partie avec les bourgeois parisiens en révolte contre le dauphin, mais il ne les suivit pas dans leur alliance avec les Jacques et réagit contre les paysans soulevés avec une très grande fermeté.

Il s’allia aux Anglais lors de la deuxième phase de la guerre de Cent Ans; son armée fut vaincue par Du Guesclin à Cocherel (1364) et il perdit les places importantes qu’il possédait sur la basse Seine. Par le traité d’Avignon (1365), il abandonna une partie de ses possessions normandes en échange des droits du roi de France sur Montpellier. Il donna le reste en dot à sa fille, fiancée en 1378 au roi d’Angleterre Richard II, puis tenta de faire assassiner Charles V, qui saisit alors tout ce qui restait au Navarrais en Normandie. Charles le Mauvais eut cependant le temps de livrer Cherbourg aux Anglais. Ceux-ci n’en cessèrent pas moins de le soutenir. L’âpreté de sa vindicte et la force de sa haine contre les Valois valurent son surnom à ce prince par ailleurs brillant et intelligent.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Charles II le Mauvais — Charles II de Navarre Pour les articles homonymes, voir Charles de Navarre. Charles II de Navarre …   Wikipédia en Français

  • Charles II De Navarre — Pour les articles homonymes, voir Charles de Navarre. Charles II de Navarre …   Wikipédia en Français

  • Charles ii de navarre — Pour les articles homonymes, voir Charles de Navarre. Charles II de Navarre …   Wikipédia en Français

  • Charles le Mauvais — Charles II de Navarre Pour les articles homonymes, voir Charles de Navarre. Charles II de Navarre …   Wikipédia en Français

  • Charles IV de France — Charles IV Charles IV (vue d artiste). Titre Roi de France 3& …   Wikipédia en Français

  • Charles Fort — Charles Hoy Fort Charles Fort Charles Fort, 1920 Activité(s) romancier, novelliste Naissance 9 août 1874 …   Wikipédia en Français

  • Charles II de Navarre — Pour les articles homonymes, voir Charles de Navarre. Charles II Charles de Navarre, assis sur une estrade au Pré aux Clercs, harangua …   Wikipédia en Français

  • Charles III de Navarre — Pour les articles homonymes, voir Charles de Navarre. Statue de Charles III dans l avenue qui porte son nom à Pampelune (Navarre) …   Wikipédia en Français

  • Charles Hoy Fort — Pour les articles homonymes, voir Fort (homonymie). Charles Fort Charles Fort, 1920 …   Wikipédia en Français

  • Charles II the Bad — (1332 1387) (Charles II le Mauvais)    king of Navarre    Charles II the Bad, king of Navarre (1349 87), was the son of jeanne II of Navarre and the grandson of louis x, king of France. Through his grandfather, he was a pretender to the French… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»